Présentation

IDC
INTERNATIONAL DOCKWORKERS COUNCIL

1. Qu’est-ce que l’IDC?

L’IDC (International Dockworkers Council – Conseil International des Dockers), est une organisation formée de syndicats de dockers du monde entier. Ses principes de base le définissent comme une organisation de classe travailleuse, unitaire, indépendante, démocratique, représentative et dont les décisions sont prises par une assemblé.

2. Qui sont les personnes composant l’IDC?

Actuellement nous sommes plus de 30 000 dockers du monde entier, un chiffre qui augmentera au fur et à mesure que de nouvelles organisations syndicales s’ajouteront à l’IDC.

L’IDC fut fondé, officiellement, le 27 juin 2000, à Santa Cruz de Tenerife, (Iles Canaries), un port possédant une longue tradition dans les luttes syndicales des dockers.

Les organisations syndicales qui fondèrent l’IDC proviennent de Suède (Svenska Hamnarbetarförbundt), de France (Fédération Nationale des Ports et Docks CGT), d’Espagne (Coordinadora Estatal de Trabajadores del Mar), de Chypre (Segdamelin Peo), du Danemark (Dockers in Freeport Copenhagen), de Grèce (Dockworkers Union of Port of Piraeus), du Royaume Uni (Initiative Factory -Liverpool Dockworkers-), du Chili (Federación de Sindicatos de Trabajadores Portuarios del Puerto de Iquique), des Etats Unis (International Longshoremen’s ILA Local 1422 – Local 1414 et International Longshore and Warehouse Union), du Canada (International Longshoremen’s ILA Local 273) et d’Australie (Sydney Branch Retired Maritime Union of Australia).

3. Pourquoi une organisation internationale?

La globalisation de l’économie, de la manière dont elle est actuellement développée, propose la flexibilité maximale des marchés et de la main-d’œuvre. Ceci se traduit par une dérégulation des normes portuaires et par une diminution constante des conquêtes des conditions de travail, dans le seul but d’obtenir une plus grande marge de bénéfices dans les opérations commerciales.

Ainsi, les ports et, nous, les travailleurs portuaires du monde entier, affrontons une série de problèmes communs : perte de postes de travail, diminution de la qualité du service, augmentation du risque d’accidents, instabilité du travail, etc.

La réponse syndicale à cette situation a été cristallisée dans l’IDC, l’unique organisation possédant une portée internationale et assez de capacité pour réunir en une seule voix les différents collectifs et syndicats de dockers. Pour la première fois, les dockers peuvent mettre en avant leurs demandes dans les forums internationaux de décision à travers une organisation propre, capable de comprendre leurs demandes et leurs inquiétudes.

4. Notre structure de fonctionnement

Les organes composant l’IDC sont les suivants :

4.1. Assemblée Générale de représentants des syndicats affiliés.
Il s’agit de l’organe de pouvoir le plus élevé de l’IDC. Chaque syndicat affilié a un vote, indépendamment du nombre de dockers représentés. Pour l’adoption des décisions non unanimes, chaque délégué aura un nombre de votes équivalent au nombre de dockers représentés (en fixant un maximum de 6000), afin d’éviter l’hégémonie ou la faible représentation.

4.2. Coordinateur Général.
Il s’agit de la personne représentant l’IDC et il doit le diriger en suivant les directives et les orientations décidées par l’Assemblée Générale, qui, en fait, est l’organe qui l’élit. De plus, et pour renforcer la volonté représentative et démocratique de l’IDC, toute personne peut être démise de ses fonctions, à n’importe quel moment, par l’organe qui l’a désignée.

4.3. Coordinateurs de Zone.
L’IDC a été organisé en cinq zones géographiques qui correspondent aux cinq continents : Amérique, Afrique, Océanie, Asie et Europe. Les Coordinateurs de Zone, avec le Coordinateur Général, forment la Commission Permanente, qui sert d’organe intermédiaire entre le Coordinateur Général et les entités affiliées.

4.4. Assemblées de Zone.
Chaque Zone organise des assemblées de délégués élus par les organisations qui composent l’IDC. Elles traitent la situation de leurs ports et de leurs travailleurs, et sont chargées d’élaborer et de débattre les documents qui passent ensuite à des organes supérieurs comme l’Assemblée Générale ou la Commission Permanente.

4.5. Commissions Spéciales.
Elles sont prévues pour les cas où il est nécessaire d’aborder des thèmes d’une manière exclusive et spécifique.

5. Nos objectifs

5.1. Coordonner la défense et la promotion des intérêts des dockers au niveau international.

52. Coordonner l’étude, la formation et la promotion des activités pour les entités affiliées, en facilitant un échange constant d’informations.

5.3. Collaborer, avec toutes les entités affiliées, à toutes les activités initiées en défense des droits de leurs travailleurs.

5.4. Encourager la solidarité entre les fédérations de travailleurs portuaires et les autres classes ouvrières.

5.5. Soutenir la pratique réelle d’une démocratie ouvrière, comprise comme la libre décision de ses propres objectifs, ainsi que la détermination de ses problèmes et des solutions.

6. Comment nous contacter

Notre siège se trouve à Barcelone, Espagne. (Calle del Mar, 97, 4º piso. 08003).
Tél./Fax +34-93-2252528
E-mail : coordination@idcdockworkers.org

Comments are closed.